Qu’elles sont les limites de l’illustration ? Que peut-on vendre en tant qu'artiste-auteur ?

Qu’elles sont les limites de l’illustration ? Que peut-on vendre en tant qu'artiste-auteur ?
Bienvenue sur le forum réservé aux illustrateurs / roughmans freelances et salariés professionnels ! Les métiers d'illustrateur et de roughman sont des métiers résolument portés sur la création artistique. Alors que le premier est le maillon final de la chaîne de création, le deuxième accompagne ce dernier tout au long du processus de création. C'est par exemple à lui qu'incombe la lourde de tâche de préparation des croquis pour la présentation finale de la création au(x) client(s). A l'instar du métier de graphiste, les illustrateurs et roughmans sont sollicités par un large et identique panel de domaines professionnels.

Vous êtes un illustrateur ou roughman professionnel salarié ou freelance ? Votre métier vous amène aujourd'hui devant un problème ou questionnement auquel il vous faut une réponse claire et concise de confrères expérimentés ? Vous êtes au bon endroit ! Des centaines de membres actifs illustrateurs ou roughman de profession et plus de 700 sujets déposés vous attendent sur ce forum réservé aux professionnels de votre secteur. Recherchez dés à présent parmi ces derniers la réponse à votre problème grâce à la fonction recherche intégrée au forum. Vous ne la trouvez pas ? Rien de plus simple ! Déposez votre question et lisez ensuite les réponses claires apportées par nos membres actifs professionnels.

Quelles sont les couleurs, nuances et ombres colorées pouvant-être utilisées en illustration ? Faut-il facturer les goodies ? Quelle facturation pour une rédaction illustrée ? Comment se faire connaître quand on débute en tant qu'illustrateur ou roughman freelance ? Voici une rapide mise en lumière des questions déjà présentes sur le forum, n'hésitez pas à l'agrémenter de vos propres questions au fil du temps. Enfin et parce que l'avis artistique de confrères est toujours important, laissez-vous tenter par la possibilité de demander à l'ensemble de la communauté des avis sur vos créations avant dépôt !

Posez vos questions en rapport avec votre pratique du dessin et de l'illustration qu'elle soit en 2d ou 3d.
Vous cherchez un illustrateur? Publiez une offre d'emploi ou demande de devis dans la section "Jobs".
Répondre
Avatar du membre
Leagraphik
Rang 2
Rang 2
Messages : 13
Enregistré le : lun. 11 nov. 2019 14:18

Qu’elles sont les limites de l’illustration ? Que peut-on vendre en tant qu'artiste-auteur ?

Message par Leagraphik » mer. 11 déc. 2019 17:07

Bonjour, ou bonsoir !

J’ai cette question qui me trotte en tête depuis bien 1 mois et qui me semble intéressante à discuter ici par son coté limite philosophique : Qu’elles sont les limites de l’illustration ? (un peu comme la célèbre question « Qu’est ce qui est artistique ? » haha)

Car j’aimerais vendre des réalisations que j’ai réalisé à la main et sous plusieurs formes, que je pense pour moi être des illustrations… mais c’est si « atypique » que j’ai peur que la MDA ne l’accepte pas et me dise que je suis en tort, que c’est plutôt artisanal/commercial/interdit dans les activités ce que je n’aimerais pas (qu’il y ai en gros un redressement de l’URSSAF). Mais avant de parler de mon cas j’aimerais vous illustrer l’idée de l’illustration atypique/hors case/ce que vous voulez qui s’éloigne un peu de l’illustration habituel, et que je me demande si la MDA accepterais pour ce qui est de la vente par exemple.

Ca serais également intéressant de savoir si plusieurs personnes se reconnaissant ici pouvais témoigner et dire si ils on déjà eu affaire à la MDA qui acquiesçais ou non à la vente de leur créations, car ce qui me semble être accepté me semble être choisi de manière subjectif lorsque je vois que certaine personnes on déjà réussi à vendre des bijoux à côté de peinture par exemple en étant à la MDA, je ne sais pas à partir de où la limite se fixe sur ce qui est commercial/artisanal ou artistique.

Bon tout d’abord pour illustrer je vais vous donner ce lien où il y aura des exemples pour chaque choses auquelles je parle (je ne sais pas du tout comment on peut ajouter des images à un sujet désolée !) :
https://drive.google.com/open?id=1DIE6w ... tWc4fXQELz

1 - Tout d’abord Le collage (dans le lien du drive j’ai des exemples commençant par « 1 »). J’ai souvent vu des illustrations faites entièrement en collage. Parfois de la forme la plus simple : des aplats de couleurs, comme pourrait être fait une illustration en flat design… sauf qu’ici la création est réalisée avec des morceaux découpés et assemblé en étant collés ensemble (soit un collage). Pensez-vous que les originaux de ce genre peuvent être vendus sans soucis en étant artiste-auteur ?

2 - Idem en allant plus loin (dans le lien du drive j’ai des exemples commençant par « 2 »), cette fois-ci du collage mais avec des matériaux autre que du papier. Ici par exemple la feutrine. Pour moi on reste dans le cadre de l’illustration, qu’en pensez-vous de votre côté ? Et encore même question ; Est-ce que pour vous les originaux de ce genre peuvent être vendus sans soucis en étant artiste-auteur ?

3 – Donc on s’éloigne de plus en plus du médium du papier et du collage, pour partir à présent vers la broderie (dans le lien du drive j’ai des exemples commençant par « 3 », je pense que vous commencez à comprendre). Car je trouve qu’ici, malgré le fait que ça s’éloigne des médiums et des techniques habituelles, pourtant l’illustration peut également se retrouver ici !
Il y a d’ailleurs pour moi des détails qui peuvent être ambigus ; j’ai déjà vu un artiste apposer une linogravure sur une toile de textile (chose que j’ai vu être toléré si les exemplaires sont limités) … en plus d’une broderie réalisé au-dessus ! (des exemple se trouve dans le premien lien en "3"), donc je pense que vous comprenez ma question ici aussi : Pensez-vous que les originaux de ce genre peuvent être vendus sans soucis en étant artiste-auteur ? Que ce soit avec ou sans linogravure (donc une broderie brute réalisée de manière originale)

Et enfin
4 – L’illustration par le volume (dans le lien du drive j’ai des exemples commençant par « 4 »). Ici on commence vraiment à s’éloigner de l’illustration habituelle, avec l’usage d’éléments extérieurs, parfois même UNIQUEMENT l’assemblage de plusieurs éléments ensemble afin de créer une illustration. Là aussi je me questionne beaucoup, qu’en est-il si on vend cela,
que ce soit d'éléments fait en patte filmo, en céramique, poterie, éléments recyclés... encore la même question je sais je me répète mais encore ici : Pensez-vous que les originaux de ce genre peuvent être vendus sans soucis en étant artiste-auteur ?

J’ai beau avoir regardé sur internet, la définition d’illustrateur.trice reste flou : « Personne qui crée des illustrations, notamment pour habiller des textes. », Idem pour illustration qui est encore plus abstrait... et en tant qu'illustration je vois que on a déjà pas mal de limite comme le fait de ne pas pouvoir vendre d'exemplaires d'un dessin réalisé numériquement ou encore pour la linogravure par exemple, une limite de 8 exemplaires il me semble. Donc poster, série d'A5 etc, je sais que tout ça est à oublier en tant qu'artiste-auteur car vu comme commercial... mais je ne sais pas si pour mon cas je risque ou non quelque chose en vendant.

Donc pour mon cas j’aimerais vendre des réalisations parfois sous mon statut d’artiste-auteur. (Pour + de précisions je suis sous le régime fiscal BNC et sous le code APE « autre création artistique », je souhaite faire des prestations de graphiste, peut être aussi des prestations d’illustrations via des commandes de commanditaires mais… j’aimerais aussi également vendre des petites créations dont je ne suis pas sûre que ça rentre dans le statut d’artiste-auteur. J’espère que mes explications sont assez claires…
Pour revenir à mon idée de boutiques, je vendrais ça en ligne (et parfois dans des marchés, conventions, etc) si je peux me le permettre.
Pour décrire mes créations :
Ce sont parfois des broderies
Et parfois des réalisations en feutrines alié à la broderie, que je peins parfois à l’acrylique pour rajouter des motifs/de la texture.
Ces deux sortes de réalisations pouvant être vendu dans les formes suivante :
- à accrocher (soit dans un tambour de broderie ou dans un cadre photo, que je ne vendrais bien évidement pas avec l’objet)
- ou sous forme de broche ou en porte-clef et là j’ai déjà plus peur pour ce qui est de pouvoir les vendre car j’ai peur que ça ne rentre pas dans les normes de comment on a la possibilité de vendre ses créations (en bref que ça puisse être jugé comme commercial malgré qu'ils soient originaux).

Qu’en pensez-vous ?
Les exemples de ce que je réalise pour vous montrer à quoi ça ressemble, sachant que dans le futurs -si c’est réalisable- je risque d’ajouter du volume en rajoutant de la mousse à l’intérieur (si cela n’est pas autorisé car pouvant être vu comme de la pub n’hésitez pas à m’en faire part, je flouterais alors partiellement des parties pour anonymiser) :
https://drive.google.com/open?id=1fGvav ... M8CB9vLoz9

Je vous remercie ! Si des personnes peuvent témoigner, donner leur avis où donner des précisions, je prend avec grand plaisir ! Idem si des questionnement se rajoutent, ça peut toujours ajouter des détails.
Bonne journée

alyzarin
Rang 7
Rang 7
Messages : 589
Enregistré le : jeu. 17 févr. 2011 13:02

Re: Qu’elles sont les limites de l’illustration ? Que peut-on vendre en tant qu'artiste-auteur ?

Message par alyzarin » sam. 14 déc. 2019 11:55

Bonjour !
ouh là ! tu te prends la tête pour pas grand-chose :-)
Tout ce que tu nous montres c'est de l'illustration. La MDA s'en fout bien de la technique utilisée, ce qui lui pose problèmes se sont les repros numériques et les objets utilitaires. Moi je fais du volume : personnages et décors en papier mâché et pâte à modeler, pris en photos et retravaillés sur ordi. ça passe sans problème.
J'en connais aussi qui font de la "sculpture" (= de la poterie) et de la "peinture" (= des bijoux), mais c'est juste parce qu'ils ne sont pas fait chopper et que ça ne leur pas pose pas problème de gruger pour payer moins de charges.
Pour ton cas précis :
- illustrations brodées > OK MDA
- broches brodées > pas ok MDA

Avatar du membre
Leagraphik
Rang 2
Rang 2
Messages : 13
Enregistré le : lun. 11 nov. 2019 14:18

Re: Qu’elles sont les limites de l’illustration ? Que peut-on vendre en tant qu'artiste-auteur ?

Message par Leagraphik » sam. 14 déc. 2019 17:56

Merci pour ta réponse Alazarin !

C'est super que le champs de l'illustration est vue de manière large chez la MDA, j'avais peur que ils soient plus rigide avec ça...
Et merci pour ta précision sur les objets utilitaires, je n'étais pas sûre mais au moins maintenant je sais vers quoi me diriger ! :)

Répondre
Suivez-nous sur
close
Me connecter

Avec mon compte :

Ou via mon compte kobOne :